Missive du mois

Résiste! Prouve que Dieu existe!
Refuse ce monde hédoniste!

(petite parodie de la chanson  » résiste » de France Gall)

Comme les temps sont propices à perdre notre belle espérance, et c’est ce que veut l’ennemi de Dieu : Nous décourager ! Dans la tradition juive le serpent a deux dents : la paresse et le découragement ! L’atmosphère en ces temps n’en n’est-elle pas toute chargée ? Cette diabolique morsure nous guette à chaque conversation, à chaque écran. Mais plus d’excuses, nous avons la connexion sans fil illimitée, la prière ! Nous n’avons plus le choix ! Quel temps propice !

En effet nous voici acculées à la sainteté, c’est-à-dire pleinement consacrées à Dieu esprit, âme, corps, à l’espérance contre toute désespérance,  au travail pour Dieu bravant  toute paresse spirituelle! Le Royaume ne supporte pas la tiédeur  et l’ambiance actuelle est un révélateur de notre état  intérieur. Notre joie, notre émerveillement sont ils intacts ? Dépendent-ils  de l’air du temps et de son opacité ou de Dieu lui-même ? Tout est bien là pour que nous n’ayons que Dieu seul comme port d’attache. A qui résistons-nous ? Au monde ? Au diable ? A Dieu ?

St Athanase propose : « Plus que le martyr du corps cherche le martyr du cœur ». Si le sang des martyrs coule en orient, un sang coule aussi sur l’occident,  celui de ceux qui acceptent de paraître fous aux yeux du monde, ridiculisés, rejetés, humiliés à cause de leur témoignage. C’est donc un temps favorable pour grandir dans l’obéissance à Dieu, « ob-audire » » prêter l’oreille ». Livrons nos oreilles, yeux, mains, toute entière à Lui ! Au diable on résiste nous dit la Parole, mais à Dieu, on se soumet ! On se « met- sous » Lui, sous ses ailes, son abris, son refuge, sa parole, son Eglise et ses sacrements, son intimité !  C’est notre stratégie divine face à l’ennemi.

« Soumettez-vous donc à Dieu,
mais résistez au diable et il s’enfuira loin de vous » (Jacques 4,7)
Deux impératifs, deux décisions, deux actions !

Rien de nouveaux cependant : le roi d’Egypte au temps de l’esclavage ordonna aux sages- femmes juives d’éliminer les nourrissons mâles, (Exo 1,15)  mais celles-ci résistèrent, c’est pourquoi les sages disent : «  Par le mérite des femmes pieuses, les enfants d’Israël furent délivrés d’Égypte  ».

Soyons de ces femmes qui résistèrent en Egypte, en Russie sous le communisme chapelet à la main, prière au cœur, en Orient refusant tout reniement,…Rentrons en résistance, bravant les compromis avec l’esprit du monde, publiant ouvertement une vie inviolable, des ordres de Dieu incontestables, une obéissance incontournable !

« Dieu se lèvent et ses ennemis sont dispersés » (Ps 68) dit le psaume, mais moi aussi je suis appelée à me lever dans ma foi de fille de Dieu et à collaborer audacieuse et courageuse pour le triomphe de Son Amour !