Adoration ou fascination?

J’espère que vous êtes au courant de toutes les dernières prophéties des malheurs qui vont s’abattre sur nous !? Non ? Super ! Il devient difficile de passer outre les diagnostics et pronostics désespérants ces temps-ci. Hé bien, nous rencontrons tant de chrétiens abattus ! Le démon, oui, celui que l’on appelle le serpent, hypnotise sa proie, voir plus, ce qu’il aime par-dessus tout, c’est la fasciner ! Et il y a caché, au fond du cœur de l’homme, une attirance pour la fascination. Mais il n’invente rien le Belzebuth (Littéralement : « le seigneur des mouches », vous savez, celles qui vous tournent autour), il détourne notre disposition à l’adoration, cette part qui est la meilleure ! Avec nos cœurs de femmes si facilement insécurisés, en partie du fait que nous sommes  porteuses de cette vie précieuse et fragile, il est important d’être fortifiées par le Saint Esprit pour traverser ces vents contraires. Lisez plutôt : 

Un garçon a demandé à son père: « Papa, quelle est la taille de Dieu? »
Le père lève les yeux vers le ciel et voit un avion et demande à son fils: « Quelle est la taille de cet avion? ». Le garçon répond: « Il est très petit. Je peux à peine le voir ».

Alors, le père l’emmène à l’aéroport et au fur et à mesure qu’ils s’approchent d’un avion, il demande: « Maintenant, mon fils, quelle est la taille de cet avion? ». Le garçon répond: « Wahoo, papa, il est énorme! »
Alors le père lui dit:
« la taille de Dieu dépend de la façon dont tu es près ou loin de lui. Plus tu es proche de lui, plus il sera grand et énorme dans ta vie! »
C’est ça la vérité. Ton intimité te montrera la grandeur de Dieu​!

Nous avons un Dieu plus grand que tous les malheurs du monde ! A nous de voir ou pas…

Pour être ces femmes debout, affermies dans la foi indéfectible, au-delà des circonstances, il nous faut absolument une transfusion quotidienne d’intimité, aller chaque jour à l’aéroport de Dieu contempler les avions !  

« Dieu vit que la lumière était bonne;
et Dieu sépara la lumière d’avec les ténèbres
 » (Gen 1,4). 

Alors oui ! les ténèbres sont si épaisses parfois, mais on ne chasse pas la nuit, on fait lever le soleil. Il suffit d’une allumette pour chasser l’obscurité d’une pièce et cette lumière, c’est celle que Dieu fait grandir en moi dans l’intimité.  Que tout notre désir de femme-disciple-amoureuse-missionnaire se porte vers Lui dans l’adoration, car toutes appelées à devenir un phare dans la nuit de ce monde.

Prête ? Attachez votre ceinture de Vérité ! Mettez vos écouteurs, ceux du Salut, enfilez votre gilet de la Justice, à bord, vous trouverez les chaussures du Zèle, et de la bonne lecture de la Parole, soyez rassurée, cet avion est indestructible, il a traversé tous les tests, forgé dans la foi, il vous assure une joie que rien ni personne ne pourra vous ravir !