Les plus riches du monde

Si nous regardons bien  la vie de Jésus avec ses disciples, Il ne leurs  a pas  donnés des cours de diction, des techniques de communication pour apprendre à bien prêcher, non ! Cependant il les a enseignés sur la prière et la disposition du cœur qu’ils devaient travailler pour prier efficacement.  Il introduit ainsi la prière du Notre Père : « Et quand vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites : ils aiment à se tenir debout dans les synagogues et aux carrefours pour bien se montrer aux hommes quand ils prient. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense. Mais toi, quand tu pries, retire-toi dans ta pièce la plus retirée, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le rendra. Lorsque vous priez, ne rabâchez pas comme les païens : ils s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés. Ne les imitez donc pas, car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant même que vous l’ayez demandé. » (Math 6,5 8)

Sincérité, discrétion et confiance absolue !

Avez-vous remarqué que lorsque nous prions, toutes sortes de pensées viennent nous parasiter, mais en revanche, si notre cœur est éprouvé, si notre demande devient une urgence vitale, alors, tout à coup, nous sommes parfaitement concentrées et toutes entières à Dieu dans notre prière, fixées sur notre demande.  Pourquoi ? Parce que nous avons un intérêt supérieur à toute autre pensée ! Nous sommes immédiatement propulsées, dans une pleine sincérité tout orientée en Dieu, jusque dans nos profondeurs, car concernées entièrement par la demande ! Il est bon de faire cette expérience car nous trouvons alors en nous, un lieu caché, secret à nos pensées papillonnantes, où notre confiance est confrontée et peut ainsi mûrir. Mais alors comment y demeurer ? En élargissant notre centre d’intérêt à tout homme et en premier à Celui de Jésus ! C’est ce que fait le cœur d’un intercesseur, son centre d’intérêt se situe dans l’intérêt même du Cœur du Père. C’est aussi ce que continue de faire Jésus auprès du Père, Il intercède (Romains 8.34) pour nous, pour que tout homme soit sauvé. La révolution spirituelle de la prière s’opère en étant non plus fixée en nous, mais en Lui ! Cela, nous pouvons le Lui demander, « Seigneur apprends-moi, aide-moi à me décentrer de moi et à me centrer en Toi ». Ste Thérèse de l’EJ comparait la prière à une reine qui a toujours libre accès au Roi ! Travaillons avec l’aide du St Esprit à libérer en nous cet accès. Puisque Jésus nous affirme que nous pouvons tout demander et tout obtenir dans la mesure où nous demeurons en Lui (Jean 15,7), avançons en eaux profondes comme des spéléologues de Sa Présence dans notre terre intérieure.

Comment cheminer alors ?

« En effet Jésus nous dit « Demandez, on vous donnera ; cherchez, vous trouverez ; frappez, on vous ouvrira. En effet, quiconque demande reçoit ; qui cherche trouve ; à qui frappe, on ouvrira. Ou encore : lequel d’entre vous donnera une pierre à son fils quand il lui demande du pain ? » (Math 7,7-9).

Demander chercher frapper et trouver !

Un jeune rappeur pourrait s’emparer de ces verbes pour composer, ça rime si bien. J’entends déjà le rythme de ce chant qui touche le cœur de celui qui veut vraiment trouver, l’entraînant sur la voie royale de la prière qui obtient tout de son Roi.

Demandez de tout votre cœur, sincèrement, en étant tout entier, cherchez Moi à l’intérieur de vous, cherchez ce lieu secret de vos cœurs où mon amour demeure et veut vous combler, et frappez avec votre confiance d’enfant de Dieu, comme un tout petit, votre confiance est une main qui frappe à la porte de ma grâce…puis TROUVEZ, trouvez avec votre petite graine de sénevé que vous avez portée fidèlement, courageusement  jusque devant ma Présence, chapeau bas pour la persévérance ! Puis, déplacez des montagnes, renversez les situations, guérissez les malades…et bien plus encore, car quand vous me trouvez moi, vous avez tout, vous êtes les plus riches de ce monde et de l’autre à venir.

« Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voulez, et cela se réalisera pour vous. » Jean 15,7