Missive du mois

Je crois en l’Amour!

Nous connaissons toutes ce passage de St Paul : « Maintenant donc ces trois choses demeurent : la foi, l’espérance et la charité ; mais la plus grande est la charité ». (1, Cor13, 13). Avez-vous déjà réalisé que l’ennemi de Dieu, le diviseur, n’a pas peur de votre foi seule ! Lui, croit bien plus que vous en Dieu, à tel point, qu’il  définit son rôle, sa mission,  en opposition  à Dieu. Non ! Ce qu’il craint, ce qu’il déteste, ce qu’il vomit, c’est l’Amour ! Vous voulez faire trembler le démon ? Aimez ! Et mieux encore, aimez vos ennemis. Puis dans le texte vient l’Espérance, mais même les païens ont de l’Espérance ! Mais, l’Amour c’est Dieu lui-même. Là où il y a de l’amour, il y a Dieu. Une foi sans amour devient du légalisme sans vie, et une Espérance sans Dieu se heurte à notre finitude, donc à la mort. L’amour, lui, dépasse tout, emporte tout, l’amour est fort, victorieux de tout ! 

Il y a dans nos vies  l’ancien et le nouveau testament. Il y a cet ancien, cette terre intérieure née de Dieu, puis attaquée par l’ennemi de Dieu dans nos histoires personnelles. Son but ? Que vous ne soyez plus « croyants » en l’amour ! Amertume, déceptions, rivalités…c’est son fond de commerce, sa réussite, son triomphe. Ne lui donnons pas un centimètre de notre terre ! Puis, il y a le nouveau, l’Eve nouvelle, celle blottie dans les bras du Père qui fixe le seigneur ! En elle l’amour est victorieux! Elle sait  courir dans les bras de son Abba à tout moment : « Papa, ce mal est trop grand pour moi, combats pour moi ». Son combat ? Ne pas quitter l’intimité de Dieu ! Cultiver une confiance totale et absolue.  Elle, elle se définit en étant l’amie aimée de Dieu !

Alors, cette nouvelle Eve porte, plantée en son cœur, la croix, l’arme fatale contre le mal ! Elle la brandit comme une arme sur toutes les situations de haine, sur tous les obstacles ! Imaginez que cette croix dise au démon «  regarde, ce mal que tu suscitas est l’objet de ta perte ! ». C’est certain, son orgueil est défait, il se mord la queue ! Voilà la vraie offrande à la suite du Maître, ni mortifère, ni doloriste, mais amie du triomphateur de tout, donc triomphatrice du mal. 

Ma croix, unie à celle de Jésus, est sa défaite, une croix glorifiée par Sa  Gloire crucifiée pour toi. Alors, apprenons à brandir toutes les croix de nos vies face à la haine,  la division, la mort, le dernier ennemi… et pour sûr, en Lui, nous sommes plus que vainqueurs !

Il y a en toi une terre promise où ruissellent le lait et le miel,  une terre de paix infinie, c’est là, en toi ! Mais c’est une conquête, un renoncement, une volonté ! L’Eglise est une armée de conquêtes! Notre défense a déjà été assurée ! Cela aucun leader, aucun super grand charismatique, aucun prédicateur, personne ne peut te l’offrir, cela c’est le fruit de ton intimité avec le Saint Esprit. Lui te réoriente vers la terre promise de l’amour ! L’amour est notre première mission, il y a urgence à remporter des territoires en toi ! Se convertir à Dieu est se convertir à l’amour ! Vraiment la porte est étroite mais s’ouvre sur le Royaume des cieux, cette  perle enfouie dans ta terre intérieure. C’est maintenant, c’est en toi, c’est à toi ! Yala ! Que nos vies deviennent un évangile dans lequel Dieu célèbre la victoire de son amour, de sa Présence: toutes missionnaires de l’amour !