Du bon usage des outils missionnaires.

Pour annoncer l’Évangile dans la vie quotidienne (= vocation de tout baptisé), nous avons à notre disposition toutes sortes d’outils. D’abord la joie qui est « un filet pour attraper les âmes » (Mère Teresa), le sourire, l’accueil et bien sûr la parole. Il y a aussi le « matériel d’évangélisation » comme des évangiles, des flyers, des billets d’invitation à donner si possible après un dialogue avec la personne rencontrée. Et puis… internet, avec quantité de possibilités pour non seulement évangéliser sur internet, mais évangéliser internet (Jean-Paul II). Un mot sur les blogs et les réseaux sociaux : je suis de plus en plus frappé de voir des chrétiens utiliser ces outils pour critiquer, anathématiser, bref pour détruire plutôt que construire. Cela fait-il avancer la cause de l’Évangile ? Non ! Ça fait plus de mal que de bien. « Finissons-en donc avec ces jugements les uns sur les autres. » (Romains 14,13) Dépensons nos forces pour annoncer, édifier, construire et rejoindre les « sans-église », plutôt que de juger nos frères dans la foi, même si leur « style » peut nous choquer. Voyez dans ce fastmessage un simple appel fraternel à bien utiliser les outils missionnaires !

Retrouvez tous les fastmessages du P.Pierre dans son livre, « Un amour qui embrase« https://www.fmjp2.org/.

Pour annoncer l’Évangile dans la vie quotidienne (= vocation de tout baptisé), nous avons à notre disposition toutes sortes d’outils. D’abord la joie qui est « un filet pour attraper les âmes » (Mère Teresa), le sourire, l’accueil et bien sûr la parole. Il y a aussi le « matériel d’évangélisation » comme des évangiles, des flyers, des billets d’invitation à donner si possible après un dialogue avec la personne rencontrée. Et puis… internet, avec quantité de possibilités pour non seulement évangéliser sur internet, mais évangéliser internet (Jean-Paul II). Un mot sur les blogs et les réseaux sociaux : je suis de plus en plus frappé de voir des chrétiens utiliser ces outils pour critiquer, anathématiser, bref pour détruire plutôt que construire. Cela fait-il avancer la cause de l’Évangile ? Non ! Ça fait plus de mal que de bien. « Finissons-en donc avec ces jugements les uns sur les autres. » (Romains 14,13) Dépensons nos forces pour annoncer, édifier, construire et rejoindre les « sans-église », plutôt que de juger nos frères dans la foi, même si leur « style » peut nous choquer. Voyez dans ce fastmessage un simple appel fraternel à bien utiliser les outils missionnaires ! retrouvez tous les fastmessages du P.Pierre dans son livre, « Un amour qui embrase »https://www.fmjp2.org/.