Témoignage de Patricia, La Réunion

Je suis une mère de famille, mariée 3 enfants âgés de 16,10 et 3 ans. La dépression de mon mari diagnostiquée récemment a profondément touché notre couple, mais surtout moi j’étais très en colère contre lui ne comprenant pas sa souffrance, je cherchais à vouloir l’accompagner pour qu’il guérisse vite. La colère guidait mon coeur dans mes actes et dans mes mots. Je cherchais à le comprendre, à accompagner comme je sais bien faire puisque ma profession c’est assistante sociale. En fait je cherchais à tout contrôler, tout maitriser. Et puis deux jours avant le week-end pour les femmes j’ai ressenti un épuisement très important, un sentiment d’être seule, pas comprise. En fait j’aurai voulu que mon mari me montre et verbalise son amour pour moi, son affection, mais trop mal avec lui même ce n’était pas possible pour lui de me regarder, ce qui a renforcé ma colère. Durant ce week-end de prière, Dieu m’a renforcée, réconfortée. Surtout, Il m’a dit « Je ne te demande pas de l’accompagner,  je te demande de l’aimer de l’aimer encore encore tout simplement. Pour le reste je m’en occupe. C’est Moi seul qui ai la puissance de le renouveler dans ce chemin de la dépression. Ne t’inquiète pas pour lui je m’en occupe c’est mon enfant ». Je rends grâce à Dieu pour cette parole de vie qui m’a relevée et m’a surtout enlevé un poids que je portais sans me rendre compte. En étant dans cette attitude je ne laissais pas la place à Dieu et surtout je l’empêchais d’agir, d’intervenir dans mon couple et dans le coeur de mon mari et le mien,  pour être une femme à son image. Merci Seigneur pour ce temps de prière où tu as renouvelé mon cœur de femme, mon esprit pour être une femme à ton image. Que Dieu bénisse toutes les femmes qui le cherchent. Amen.