Tous nos voeux

Pour une bonne et Sainte année 2020 ! Cette année qui s’ouvre avec ce message du pape que nous aimerions vous partager :

Le « niveau d’humanité » se mesure à la façon dont est considéré le corps de la femme, a déclaré le pape François le 1er janvier 2020 à l’occasion d’une messe célébrée à la basilique Saint-Pierre au Vatican pour la solennité de Sainte Marie Mère de Dieu. Le Souverain pontife a appelé à libérer le corps de la femme des « autels profanes » du consumérisme.
Au premier jour de l’année civile, l’Eglise catholique célèbre les noces entre Dieu et l’homme, « inaugurées dans le sein d’une femme ». C’est par la Sainte Vierge, Mère de Dieu, que le Salut a été apporté sur la Terre et qu’a été inaugurée la « révolution de la tendresse », a expliqué le successeur de Pierre. Sans les femmes, « sources de vie », point de Salut, a-t-il noté. Trop souvent cependant, ces dernières sont « offensées, battues, violentées, poussées à se prostituer et à supprimer la vie qu’elles portent en elles », a déclaré le pape François. Or, toute violence faite aux femmes est une « profanation de Dieu », a-t-il poursuivi. « De la façon dont nous traitons le corps de la femme, nous comprenons notre niveau d’humanité ».