Une miette qui sauve !

Les femmes exemplaires ne manquent pas dans la Bible. J’aime particulièrement la Cananéenne, peut-être parce que le Liban a une place spéciale dans mon cœur depuis que j’y ai passé deux ans en pleine guerre, mais surtout pour le courage audacieux et l’humble persévérance de cette femme. Elle qui fait partie des « nations », ne jalouse pas les membres du peuple d’Israël, mais elle sait que Jésus est le Messie rempli de compassion et qu’une seule miette de son Amour suffira à délivrer sa fille du démon. Alors elle ne lâche rien, elle crie, elle implore, elle supplie, sans se plaindre. Et quand Jésus lui répond, elle a ces mots : « Oui, Seigneur ; mais justement, les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres. » (Matthieu 15,27) Façon de dire : « Une seule miette… et ma fille sera guérie ! » Alors Jésus craque : « Femme, grande est ta foi, que tout se passe pour toi comme tu le veux ! » Et, à l’heure même, sa fille fut guérie. » (Mt 15,28) Je nous souhaite une telle foi !